×
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Hôtel-restaurant, s’engager dans le zéro déchet

Généralement, les emballages alimentaires sont vus comme étant des articles très polluants pour notre environnement. Tout dépend pourtant de l’utilisation que l’on en fait. Faisons le point là-dessus et voyons quelles sont les matières naturelles les plus prisées.

L’emballage alimentaire biodégradable en cire d’abeille

Au quotidien, nous utilisons toujours du film alimentaire en plastique afin de conserver nos aliments. Pourtant ces déchets peuvent polluer la planète. Les emballages en cire d’abeille sont une excellente alternative aux films en aluminium ou en plastique. 100% naturelle, les professionnels de la restauration rapide utilisent de plus en plus la cire d’abeille.

Composé de coton biologique, d’huile de jojoba, de résines de pins et de cire d’abeille, les fabricants proposent un film lavable et réutilisable, adapté au contact alimentaire. Ce packaging zéro déchet est intéressant dans la mesure où il permet de bien garder la nourriture au frais tout en ayant un impact quasi-nul sur notre environnement. On en retrouve dans les magasins bio. 

 

Utiliser le papier kraft pour emballer les aliments

Il convient de rappeler que le papier kraft alimentaire ne se déchire pas facilement. Les professionnels de la restauration sont nombreux à solliciter son usage car en plus d’emballer correctement et de conserver les aliments, il est aussi souple et résistant. Les sacs en papier kraft n’ont rien à envier à l’emballage plastique.

Les professionnels du secteur de l’hôtel et de la restauration apprécient également son poids plume. Les sacs conçus avec le kraft pèsent en moyenne 90 grammes le mètre carré. Les contenants en plastique sont certes plus légers mais sur une couche plus fine donc moins solide.

Et bien évidemment, outre la conservation des aliments dans un sac sans perturbateurs endocriniens, nous avons aussi affaire à une matière recyclable, compostable et biodégradable. L’emballage alimentaire est fabriqué avec une matière 100% naturelle et à usage unique. Il se dégradera au bout de quelques semaines seulement, ce qui fait de lui un allié de taille dans le cadre du développement durable. 

 

Le carton : une valeur sûre pour des emballages écologiques

L’emballage écologique en carton est sans aucun doute la star des emballages biodégradables. Il a de nombreuses qualités et détrône les emballages plastiques dans notre quotidien. Aptes en contact alimentaire, ces emballages sont parfaits dans le secteur de la restauration. Comme le carton est une matière à usage unique malléable et légère, elle peut facilement être transformée.

Contrairement au plastique, cet emballage alimentaire n’engendre pas de déchet et surtout il est recyclable et compostable. Comment peut-il être adapté au secteur de la vente à emporter ? En général, les emballages faits de cartons sont recouverts d’une mince couche de cire de paraffine afin de lutter contre les dépôts de graisse. Ils peuvent être associés à d’autres matières comme l’aluminium ou encore le polyéthylène.

Les divers usages de cet emballage respectueux de l’environnement ?

-          La vaisselle jetable biodégradable comme les assiettes, les couverts ou les gobelets ;

-          Les barquettes alimentaires ;

-          Les briques de jus et de lait ;

-          Les boîtes à pizza et à gâteaux ;

-          Les sacs de transport écologiques en papier kraft.

Les sacs en papier kraft eux, servent à contenir plusieurs aliments comme le sac à sandwich, le sac kraft avec ou sans poignées, le sac à baguettes et à pain ou encore le sac à viennoiserie recyclé. Ils évitent le gaspillage des ressources. 

 

Le plastique : un emballage toujours aussi tendance

Les sacs plastiques sont toujours autant prisés, or leur impact environnemental est réellement négatif. Leur premier atout est d’être plus léger que les bocaux en verre. En plus, le plastique est solide et résistant et passe bien au micro-ondes et au lave-vaisselle. Très abordable, il peut durer de nombreuses années. En plus, il est polyvalent et peut être décliné sous de nombreux articles de conditionnement : assiette, gobelet, verrine, barquette, couverts…

Toutefois, comme nous l’avons précisé, sa durée est longue, ce qui fait qu’il ne se dégrade pas rapidement et que ça pourrait avoir un impact sur les générations futures. De plus, ses compositions chimiques sont pointées du doigt : le bisphénol A est le plus décrié. 

 

Qu’en est du plastique alimentaire ou bioplastique ?

Si nombreux sont les partisans du zéro déchet et de l’abolition du plastique, c’est parce que son impact sur la planète est non négligeable ! Le plastique biodégradable et compostable est une excellente alternative pour ses denrées alimentaires. Il est conçu à partir de ressources végétales et non de pétrole.

Les emballages qui en découlent peuvent facilement être recyclés car ils contiennent moins de produits chimiques. Les avantages du bioplastique ?

-          Diminue la demande de combustibles fossiles ;

-          Utilise moins de pétrole ;

-          Peut rapidement se décomposer surtout s’il s’agit de plastique compostable ;

-          Il est non polluant.

Néanmoins, il y a tout de même de petits inconvénients car il ne va pas réduire les déchets et il peut encore contenir certaines traces de produits chimiques. 

 

Les avantages de l’emballage alimentaire réutilisable

Il y a 4 points à retenir en ce qui concerne l’emballage alimentaire réutilisable ou biodégradable :

-          Tout d’abord, il est fabriqué à partir de matières qui sont renouvelables comme le bois ou le bambou ou à partir de déchets agricoles comme la fibre de canne à sucre ;

-          Ensuite, le coût de fabrication de ces types d’emballages sont accessibles à tous, contrairement aux emballages en plastique qui ne cesse de croître ;

-          Il faut aussi préciser que dans ce processus de fabrication, ces emballages émettent moins de C02 ;

-          Enfin, ils sont tout à fait neutres.

Il y a une petite différence notoire par rapport à l’emballage compostable. Celui-ci va se dégrader au bout de 3 mois, si les conditions sont réunies pour cela (température, présence d’02, ou d’eau). Le compost servira ensuite à faire fructifier les récoltes. L’emballage biodégradable lui, va se désintégrer au bout de 6 mois.

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.